Articles

Affichage des articles du 2018

Un jour, une question - Jour 2

Image
Deuxième jour, deuxième question :


Question 2 : Comment ressentez-vous, vivez-vous le fait d'être écrivain ?


Bon, cette question concernera plus les lecteurs du blog qui écrivent aussi, mais vous pouvez appliquer cette question à vos domaines d'action aussi : Comment ressentez-vous, vivez-vous le fait d'être comédien, peintre, engagé dans la vie associative, spationaute, passionné de constructions en allumettes ou autre ?

Bref, voici ma réponse :


Je me sens libérée depuis que j'ai quitté ma place de fonctionnaire, je ne suis plus tenue par le devoir de réserve, même si j'ai d'autres devoirs bien sûr : l'honnêteté intellectuelle, le refus de la manipulation, surtout sur de jeunes esprits, restent ma ligne de conduite. Au quotidien, cela est amusant de constater que mes bizarreries, ma vision particulière du monde, comme chacun a la sienne pourtant, sont valorisées par mon statut. "C'est une artiste" est un passeport permanent pour me permettre d…

Un jour, une question - Jour 1

Image
Dernièrement, j'ai été interviewée par une étudiante en littérature, Solène Hervault, que je remercie grandement car ses questions m'ont beaucoup plu. Elles m'ont surtout fait réfléchir !
Du coup, je vous propose, chers lecteurs, de vous les poser aussi ! Voici la première :

Question 1 : Pour vous être écrivain qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce que ça signifie pour vous ? Un mode de vie ? Un métier ? Une réflexion ? Un positionnement dans le monde ?

À vos claviers ! Voici la réponse que j'ai faite à Solène, pour ma part :

Cette question est très vaste, je vais user d'idées que j'ai forgées au gré du temps. J'exerce ce métier depuis 10 ans, lorsque mon premier travail a été accepté, mon premier roman a été publié il y a 8 ans. Je pense que l'on est écrivain, de manière large, lorsque l'on finit un travail, qu'il est corrigé et lisible par autrui. Mais je distingue cela de l'écriture professionnelle, qui intervient dès lors que l'…

Moana - histoire d'une renaissance

Image
Voilà, Moana paraît dans sa nouvelle enveloppe ce mercredi 14 mars et je l'ai entre les mains... la couverture est sublime grâce à Adèle Silly et Annie Carbo, l'illustratrice. Je vous laisse juger :

Moana, c'est mon premier roman, mon entrée en littérature. Poussée par Lise Syven et mon mari, j'ai passé 3 ans à l'écrire, de 2006 à 2009, puis j'ai eu la chance de le publier en 2010. Une belle aventure, un beau succès pour ce tome 1, porté par les éditions du Jasmin. Un prix du premier roman avec le CRILJ de l'Ain, des sélections dans d'autres prix et les premières rencontres avec les lecteurs à Tarbes où je retourne cette année, une belle reconnaissance pour une modeste diffusion. Hélas, au bout de quelques mois, le livre n'était plus en librairie, les lecteurs de 14-14 n'en connaissaient même pas l'existence et le tome 3 est passé totalement inaperçu. Bref, ils tombaient totalement dans l'oubli. C'était terrible de voir un tel travai…

Sur 42 jours

Image
Voici une interview à laquelle j'ai répondue pour Florian, un élève de 2nde, qui a décidé de présenter 42 jours, dans sa version dys, lors d'un exposé en français.


Interview réalisée par Florian FERRARINI, Novembre 2017
Votre livre 42 jours publié aux éditions Castelmore avait déjà été publié aux éditions Imaginemos sous le litre Le Manoir en folie. Pourquoi avoir publié à nouveau le livre en changeant le titre?
Mon roman Le Manoir en folie a une histoire un peu particulière, et assez triste : c’est un ami éditeur, Xavier Décousus, qui m’a fait écrire ce roman. Nous avions dans l’idée de faire 2 tomes, le premier correspondant à la première partie de 42 jours. Je l’ai donc écrit et envoyé à Xavier qui me l’a fait retravaillé et corrigé en août 2013. Hélas, en octobre, Xavier a appris qu’il avait une grave maladie et il nous a quitté en décembre. Son ami et collègue, Jean Gomez, lui avait promis qu’il le publierait, ce qu’il a fait en septembre 2014. En 2016, le livre n’étant pl…