Recette du dimanche d'une Pottergeek


Toujours dans mes lectures, je n'en oublie pas les nourritures terrestres, d'autant que Harry Potter est gourmand...
Voici une recette trouvée grâce à Harry : je la tente ce midi et je vous mets une photo si c'est réussi !


SHEPERD'S PIE
The order of phenix, p 235

Ingrédients / pour 6 personnes

600 g de viande de boeuf haché à 10% de matière grasse
500 g de purée faite maison
1 grosse carotte
2 oignons
3 branches de celeri
2 gousses d'ail
2 cuillères à soupe de thym et de romarin
1 cuillère à soupe de concentré de tomate
1 cuillère à cafe de ketchup
1 cuillère à soupe de farine
2 à 3 verres de vin rouge
un peu de Worcestershire sauce
du beurre pour la cuisson

PRÉPARATION
1 Couper les légumes, l'ail et l'oignon en petits cubes et les faire frire avec du beurre.
2 Ajouter le thym et le romarin, le concentré de tomate et le ketchup.
3 Faire cuire la viande dans une poêle bien chaude, sans trop remuer pour que le jus ne s'évapore pas.
4 Ajouter la viande dans les légumes et ajouter le vin rouge, demi verre par demi verre. Assaisoner avec la sauce Worcestershire et le jus de la viande. Mettre tout ce melange dans un plat allant au four et réfrigérer pendant une heure
5 Sortir le plat du frigo et délicatement recouvrir avec la purée de pomme de terre. Bien égaliser puis, à l'aide d'un couteau, faire des formes régulières sur le dessus.
Pour finir
Mettre au four pendant environ 30-40 minutes à 200°C. Voilà, c'est prêt ! Bon appétit !

Et voici le résultat :
C'est super bon ! Le vin donne bien sûr beaucoup de goût, j'avais pris du Bordeaux qu'on a fini avec le repas. Mais j'ai surtout bien apprécié la sauce, même si je n'ai pas mis autant de céleri. Bref, on s'est régalé et je ne comprends pas comment ce garçon gâté de Harry peut délaisser sa part dans le bouquin.

Commentaires

  1. Deux solutions : soit Harry est un ingrat trop gâté, soit il vit quelque chose d'assez fort pour lui couper l'appétit (je voterait plutôt pour la 2ème solution, même si je ne me souviens pas assez de ma lecture pour remettre le contexte, la preuve, je ne me souvenais même pas de ce plat).

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Tous à poils

Les femmes qui lisent sont dangereuses

La carte du tendre