La modestie élégante de la littérature blanche...

Dans Télérama, un journaliste mal réveillé s'est fendu d'un article bourré de contre-vérités et d'à priori aussi stupides que ringards.

http://www.telerama.fr/livre/la-science-fiction-n-a-t-elle-plus-d-avenir,115187.php

Une citation savoureuse : "Signe des temps : les éditions Bragelonne, longtemps symbole de la petite maison indépendante, ont vu Hachette entrer de façon importante dans leur capital."
(Bragelonne est distribué par une filiale d'Hachette, c'est "un peu" différent !)


Outre le ramassis habituel de préjugés sur la littérature de l'imaginaire, dont le journaliste a visiblement une connaissance aussi pointue que la mienne en matière de marques de voiture, on a cependant droit à un constat pénible mais réaliste, les livres de SF sont  "généralement rebondis, plus colorés qu'un touriste américain à Paris, couverts d'êtres étranges, de cieux infinis et de jeunes femmes petitement vêtues… "

Alors concédons-lui cette affirmation, reconnaissons "La modestie élégante de la littérature blanche... "
Promis...

Commentaires

  1. Article maladroit qui ne mérite qu'un coup d'oeil amusé en passant!
    Ce journaliste ne sait pas ce qu'il manque en se tenant à l'écart de la SFFF, le pauvre...

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu l'article. .. c'était effectivement très pauvre. Écrire sur ce qu'on ne connaît pas (sans que ça se voit) est un métier, tout le monde n'en est pas capable! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et d'ailleurs, promis, je ne ferai pas d'article sur les marques de voiture, je n'en suis pas capable ! Merci Pascal pour votre commentaire !

      Supprimer
    2. De toute façon, je n'y comprendrais rien, si tu le faisais. ^^ Moi, les voitures, hein, c'est juste 4 roues et une carcasse posée dessus, qui ets pratique pour aller d'un poin A à un point B... :D

      Supprimer
  3. Héhé nos avis se rejoignent. Je me suis permis un commentaire à la suite de leur article. Vu que cela rejoint nombre d'avis que j'ai pu entendre de libraires et de gros lecteurs qui refusent de lire de la SF, cet article m'a vraiment dérangée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est fou le nombre de gens qui refusent de lire de la littérature de genre.

      D'un autre côté, j'avoue avoir du mal à lire de la "blanche", alors que c'est finalement tout aussi foisonnant et divers que la littérature "de genre".

      Supprimer
  4. Pour devoir vendre la SF souvent autour de moi (même à des profs de français, hélas - Sophie, viens chez moiiiiii !), je trouve cet article d'un affligeant... Et merci Sophie pour tes bons mots. Qu'Est-ce qu'ils font du bien !

    RépondreSupprimer
  5. Contrairement à vous, je le trouve intéressant cet article, car il parle de marketing et de la façon dont certains éditeurs "effacent" / "gomment" les genres sur les couvertures, bref, tout n'est pas à jeter.
    Par contre, c'est clair que le début de l'article est juste risible. Beaucoup de couverture de littérature générale / blanche / mainstream sont hideuses, la preuve avec l'échantillonnage de Silène.
    Alors que certaines couvertures de genre sont de véritables petits bijoux... Rien que les Outrepasseurs, rhaaa, je l'aime d'amour celle-là !

    RépondreSupprimer
  6. Rarement trouvera-t-on telle unanimité à la suite de la publication d'un article de bon goût. Télérama, qui laisse notre sens critique s'aiguiser à la lecture d'analyses aussi fines qu'irréfutable, nous a encore fourni matière à nous prosterner dans la poussière, abasourdis de tant d'acuité.

    Maintenant, une question me revient (personne n'a songé à y répondre sur Facebook, donc je la réitère, tant mon besoin d'être instruit de la marche à suivre est puissant...

    Qu'est-ce que je fais de mes bouquins de SF dont la couverture est à l'évidence d'une modestie élégante? Je les jette? Ou alors dois-je conclure que ce n'est pas de la SF? (Et donc, dépité, les jeter?)

    RépondreSupprimer
  7. Hop hop pour compléter : un article qui revient sur l'histoire de la couverture en France http://www.slate.fr/story/69737/pourquoi-france-couvertures-livres-sobres (ne vous fiez pas au titre !)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Tous à poils

Les femmes qui lisent sont dangereuses

La carte du tendre