Les auteurs trinquent

Voici ma chronique du lundi, c'est pourri.

L'état baisse de 0,5% la TVA sur le livre ! Bonheur et joie pour la culture et les français !
Mais la question est... Qui paye cette baisse ?
L'état paye dans sa grande générosité ? Non, ils se remboursent sur la hausse de la TVA du logement social, du train ou du bois de chauffage.
Qui paye alors ?
Les auteurs.
Oui... les auteurs...
La TVA est doublée pour les auteurs et donc, si vous payez 0,5% de moins, c'est grâce à vos autres achats mais aussi grâce à l'auteur, qui paiera lui 5% de plus sur ses droits d'auteur déjà maigrichons.

La preuve par la science (qui manque d'exactitude parce que je suis une buse en math)

1= TVA à 5,5% 

Vous payez mon livre 10 euros. 
L'état prend 5,5% sur le livre et 5,5% à l'auteur, il touche 57,7 cts. 
Je prends 6% et je redonne 5,5% à l'état, je touche 56,7 cts. 

(je compte pas les autres prélèvements pour vous simplifier la comprenette mais en fait, j'en redonne encore pour la retraite que je n'aurai pas parce que je gagne pas assez, la formation pro que je n'aurai pas parce que je gagne pas assez et je ne sais quoi encore mais à la fin, j'ai plutôt 46 ou 47 cts)

2- TVA à 5% pour le livre, 10% pour les auteurs 

Vous payez 9,95 euros (parce que l'éditeur honnête répercute la baisse de la TVA même s'il en a marre de changer le prix du livre, ça fait 3 fois en 2 ans et qu'il a plein de charges lui aussi)

L'état prend 5% sur le livre et 10% à l'auteur, il touche 54,7 cts. 
Je prends 6% et je redonne 10% à l'état, je touche 53,7 cts. 


CONCLUSION
Option 1, je me fais enfler.


Commentaires

  1. C'est un scandale :(
    Je fais très rarement de la politique, mais c'est très décevant de la part d'un gouvernement de gauche, je ne comprends pas sa politique culturelle, je me demande même s'il y en a une : disparition du Capes de lettres ancien et abandon du grec ancien, suppression des classes bilingues, mise en péril du latin, statu quo sur la coûteuse HADOPI qui ne sert, rappelons-le, strictement à rien... Ce n'est pas ce que j'attendais d'un gouvernement "socialiste".

    RépondreSupprimer
  2. La droite avait déjà planifié la disparition des lettres anciennes et la gauche l'applique. Triste avenir.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Tous à poils

Les femmes qui lisent sont dangereuses

La carte du tendre