Chabrol - Bellamy


Françoise : Paul croit que chacun est unique et que tout le monde est intéressant. C’est son côté bon samaritain.

Paul : Un bon flic EST un bon samaritain ma chérie. Un ancien assureur qui essaie de rouler les assurances, c’est dans l’ordre des choses ! Vous savez d’où vient l’argent des compagnies ?

Alain : En tout cas, je sais qu’on paie des primes exorbitantes !

Paul : Oh, les primes, c’est le paravent ! La grande blanchisserie est derrière ! La prostitution, les armes, les drogues, tout y passe !

Françoise : Et qui est derrière la blanchisserie ?

Paul : Toujours les mêmes, mon chéri, les grands organisateurs du foutoir général. Mais c’est trop fort pour nous, ça nous dépasse!

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Tous à poils

Les femmes qui lisent sont dangereuses

La carte du tendre